• visuel17-18
Imprimer

Paroles Ados

Avec le projet Paroles Ados, la Rencontre Théâtre Ado désirait faire découvrir aux adolescents les oeuvres et écritures marquantes de la dramaturgie Québécoise francophone (répertoire puisé depuis 1974, année où le français est devenu la langue officielle du Québec) en mettant sur pied, dans trois écoles secondaires de la Commission scolaire de Laval situées dans les quartiers dont le taux d’immigration est très élevé, trois projets de mise en lecture publique créés collectivement entre les jeunes participants et des artistes de théâtre professionnel. Un peu plus d’une centaine de jeunes de deux écoles secondaires de Laval ont participé à plus de 50 ateliers entourant la recherche de textes, l’analyse, le montage, la lecture et la mise en forme.

Accompagnés d’artistes professionnels, les élèves de l’école Leblanc ont mis sur pied une lecture performative de 14 scènes de 3 à 5 minutes, entrecoupées de petites transitions. Toutes les scènes étaient construites autour d'une pièce et d'un auteur différent. Les jeunes investis de leur projet Paroles Ados ont poursuivi le projet au-delà des ateliers et en ont fait leur projet de fin d’année. Ils ont porté ces mots de nouveau à la scène et présentés le projet dans leur école ainsi que dans leur projet d’échange international avec l’Italie en février dernier.

Les élèves des deux classes de l’école Horizon-Jeunesse ont mis sur pied une lecture dynamique de plus de 45 minutes, présentées devant plus d’une centaine de parents et amis conviés pour l’occasion. Des artistes engagés se sont investis auprès d’eux chaque semaine pour leur faire apprécier et découvrir la richesse des œuvres contemporaines de la dramaturgie francophone québécoise et étrangère. Stimulés par le projet, les élèves et l’enseignante en ont profité pour poursuivre l’expérience au-delà de notre cadre, pour l’étirer jusqu’en juin.

Pour conclure l’aventure, les jeunes auront pu apprécier l’œuvre de Samsara Théâtre, La nuit, la vigie, un texte québécois en pleine création. Les jeunes auront vu et entendu la lecture du texte, discuté avec les artistes et pris part à un échange sur l’écriture de cette pièce avec l’auteure Véronique Pascale. La disponibilité et la générosité des artistes ont surpris les jeunes tout au long du processus et ont suscité de beaux échanges.